Archives du mot-clé cia

Macron ciblé par la CIA : Cette question sera-t-elle au centre de la prochaine révélation de Julian Assange ?

Avertissement : Cette publication est longue. Ne ratez pas sa lecture car elle  vous explique comment Macron a pu arriver, en une dizaine d’années, dans les plus hautes sphères de la République, comment sa stratégie politique d’alliance gauche-droite et son programme économique néolibéral ont été décidés ailleurs qu’en France. Cet article est le fruit de recherches et d’analyses. Il fait référence à des travaux universitaires dont vous trouverez les indications en bas de page . Il est quasiment impossible d’écrire aujourd’hui sur la CIA sans se faire traiter de complotiste. Cela arrange beaucoup de gens et particulièrement ceux qui sont visés. Cet article n’est en aucun cas complotiste ou confusionniste. Tout est vérifiable, point par point, y compris la mise en synergie des éléments. Bonne lecture. Lire la suite Macron ciblé par la CIA : Cette question sera-t-elle au centre de la prochaine révélation de Julian Assange ?

Le FBI et la CIA mobilisés dans une «chasse à l’homme» pour retrouver les informateurs de WikiLeaks

Les services américains de renseignement sont à la recherche d’un «traître» au sein de la CIA qui aurait fourni des données confidentielles à WikiLeaks. Depuis le 7 mars, le site lanceur d’alerte a publié des milliers de documents secrets de la CIA. Lire la suite Le FBI et la CIA mobilisés dans une «chasse à l’homme» pour retrouver les informateurs de WikiLeaks

«Je n’en crois pas un mot»: un ex-analyste de la CIA démolit la thèse de l’attaque chimique de Damas

L’ex-analyste de la CIA John Kiriakou ne croit pas à l’implication du régime syrien dans l’attaque chimique d’Idleb et s’indigne des frappes américaines unilatérales en Syrie, estimant que le Conseil de sécurité de l’ONU aurait dû être consulté. Lire la suite «Je n’en crois pas un mot»: un ex-analyste de la CIA démolit la thèse de l’attaque chimique de Damas

Pour le patron de la CIA, WikiLeaks est un «service de renseignement hostile»

Mike Pompeo a vivement mis en cause le site lanceur d’alerte, estimant qu’il représentait une menace pour les démocraties et faisait le jeu des dictatures. En contradiction totale avec les déclarations du candidat Trump lors de la campagne de 2016. Lire la suite Pour le patron de la CIA, WikiLeaks est un «service de renseignement hostile»