#Vault7 : la justice allemande veut une enquête sur une base de la CIA à Francfort

Un jour après la publication du lot Year Zero, dont les documents indiquent que la CIA a développé des programmes informatiques d’espionnage de masse, le procureur fédéral va ouvrir une enquête sur une possible base de la CIA à Francfort.

L’existence d’une véritable base secrète à Francfort, selon Wikileaks, permettant à la CIA de lancer des cyberattaques provoque des vagues en Allemagne.

«Nous allons ouvrir une enquête afin de déterminer s’il y a des preuves d’agissements criminels et afin d’identifier les auteurs», a un porte-parole du parquet fédéral allemand.

Selon les documents du lot «Year Zero», publié le 7 mars 2017, le consulat américain de Francfort aurait servi de centre opérationnel pour des opérations d’espionnage et de piratage informatique.

Le 7 mars 2017, Wikileaks a publié près de 9 000 documents présentés comme provenant de la CIA, estimant qu’il s’agissait de la plus importante publication de matériels secrets du renseignement jamais réalisée.

Pour le site créé par l’Australien Julian Assange, ces documents prouvent que la CIA opère comme l’agence de sécurité nationale (NSA), la principale entité de surveillance électronique des Etats-Unis, mais avec moins de supervision.

Selon les documents du lot Year Zero, la CIA a développé un code informatique, le code «24 zero day» qui permet de prendre le contrôle des smartphones fonctionnant avec le système d’exploitation d’Apple, iOS, et celui de Google, Android.

La CIA aurait ainsi élaboré plus d’un millier de programmes malveillants, virus, chevaux de Troie et autres logiciels pouvant infiltrer et prendre le contrôle d’appareils électroniques, dont des téléviseurs connectés.

Ce n’est pas la première fois que Wikileaks fait des révélations quant aux proportions de l’activité d’espionnage des agences de renseignement américaines. En 2015, le site lanceur d’alertes diffusait les preuves de l’interception de conversations d’Angela Merkel, enregistrées par la NSA. l’agence avait piraté le téléphone de la chancelière durant des années.

Source : https://francais.rt.com/international/34982-revelations-sur-cia-justice-allemande-francfort

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s