Une pétition à la Maison Blanche a été créé pour arrêter George Soros

Une Pétition à la Maison Blanche a été créé dans le but de créer un mandat d’arrêt international pour George Soros. La pétition a été créé il y a quelques semaines et a déjà reçue 5500 signatures. Bien que ce soit un nombre conséquent, il faut que la pétition atteigne 100.000 signatures pour recevoir une réponse de la part de la Maison Blanche.

La pétition déclare que :

George Soros est une menace pour notre monde libre et nous empêche de redonner de la grandeur à l’Amérique. Il est coupable des crimes suivants :

1) Financement d’émeutes dans les grandes villes américaines causant des pertes de millions de dollars en dommage matériels ainsi que des pertes en vie humaine.

2) Tentatives de manipuler les élections démocratiques en donnant des millions de dollars à ces candidats préférés.

3) Cherche à réduire la souveraineté américaine. De ses propres mots : « Le principal obstacle pour un Ordre Mondial stable et juste sont les États-Unis […] Changer les attitudes et les politiques des États-Unis constituent ma principale priorité ».

4) C’est un manipulateur financier. Soros a initié la crise financière britannique en volant 10 milliards de livres, forçant la dévaluation de la monnaie et entrainant un gain d’un milliard de dollar.

Vous pouvez signer la pétition ici.

Source : http://www.thegatewaypundit.com/2017/02/thousands-signed-white-house-petition-arrest-george-soros/

Publicités

Une réflexion sur “ Une pétition à la Maison Blanche a été créé pour arrêter George Soros ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s