Le «Je vous aime» de Trump à la CIA

Donald Trump a assuré samedi les employés de la CIA qu’il était « à 1000% » derrière eux, tentant d’apaiser la polémique née suite à ses propos très critiques à l’encontre de l’agence de renseignement avant sa prise de fonction.

Le président des États-Unis Donald Trump s’est rendu samedi au siège de la CIA, un déplacement chargé en symboles après les propos très critiques de ce dernier à l’encontre des agences américaines de renseignement.

« Je suis complètement avec vous. Je vous aime, je vous respecte », a-t-il déclaré lors d’une visite au siège de la célèbre agence près de Washington, au cours de laquelle il s’est livré une violente diatribe contre les médias.

« Personne n’est aussi attaché à la communauté du renseignement et à la CIA que Donald Trump », a-t-il ajouté, parlant de lui-même à la troisième personne.

Nous sommes sur la même longueur d’onde, nous allons faire des choses fantastiques, a-t-il ajouté au lendemain de sa prestation de serment, évoquant en particulier la lutte contre le groupe Daech.

« Nous n’avons pas utilisé les capacités réelles dont nous disposons. Nous devons nous débarrasser de Daech, nous n’avons pas le choix », a-t-il martelé.

Evoquant sa « guerre » en cours contre les médias, le 45e président des Etats-Unis a affirmé que les journalistes faisaient partie « des êtres humains les plus malhonnêtes de la terre. »

Notons au passage que Mike Pompeo, choisi par M. Trump pour diriger la CIA, n’a pas encore été confirmé par le Congrès. Agé de 52 ans, ce parlementaire républicain « faucon », adversaire farouche de l’Iran des mollahs, était un opposant déterminé et mordant de l’administration Obama.

Le chef sortant de l’agence, John Brennan, a de son côté conseillé il y a une semaine au nouveau président de « se discipliner », au nom de la sécurité des États-Unis.

« Le président Trump doit comprendre que les enjeux dépassent sa personne, il s’agit des États-Unis et de leur sécurité nationale. Il va avoir l’occasion de passer à l’action, ce qui n’a rien à voir avec le fait de parler et tweeter », a-t-il notamment affirmé.

M. Trump avait réagi avec véhémence à la publication dans la presse de documents à l’authenticité incertaine affirmant que les services russes d’espionnage disposeraient d’informations compromettantes sur lui.

Il avait en particulier jugé « scandaleux que les agences de renseignement aient permis (la publication) d’une information qui s’est révélée être erronée ». «C’est le genre de choses que l’Allemagne nazie faisait », avait-il tweeté.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201701221029715870-trump-cia-discours-medias/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s