Vladimir Poutine : 2016 a été une année «difficile» mais pleine d’espoir

Le président Vladimir Poutine a estimé dans ses vœux de bonne année à ses concitoyens que l’année 2016 avait été «difficile», mais a appelé les Russes à croire en leur pays et à rester unis.

L’année écoulée a été «difficile, mais ces difficultés nous ont soudés», a déclaré Vladimir Poutine dans ses vœux, normalement diffusés à 23h55 mais déjà disponibles dans l’Extrême-Orient du pays.

«Le principal, c’est que nous croyions en nous-mêmes, en nos forces, en notre pays. Nous travaillons. Nous travaillons avec réussite, tout ce travail donne des résultats», a-t-il poursuivi, saluant en particulier ceux qui se trouvent loin de chez eux, comme les soldats russes en Syrie.

«Nous avons un pays immense, unique et magnifique», a déclaré le président russe, espérant que la nouvelle année amène «la paix et la prospérité».

Vladimir Poutine a aussi révélé un secret, à savoir comment chaque Russe peut «devenir un peu magicien pendant la nuit du Nouvel An». Selon lui, «il faut traiter ses proches avec amour et gratitude, entourer ses enfants, sa famille, d’attentions et de soins, respecter ses collègues, chérir l’amitié, défendre la vérité et la justice, savoir pardonner, aider ceux qui espèrent du soutien.» «C’est tout le secret», a-t-il glissé.

L’année 2016 a consacré le retour en force de la Russie dans les affaires internationales. La Russie a en effet engrangé les succès en Syrie où elle a imposé un cessez-le-feu et des négociations de paix coparrainées par la Turquie après une campagne militaire qui a permis aux forces de son allié, Bachar el-Assad, de reprendre la deuxième ville du pays, Alep.

Avec notamment la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine, cette année a aussi consacré les paris politiques de Vladimir Poutine en Europe et aux Etats-Unis.

Ces vœux sont prononcés alors que 35 diplomates russes attendent d’être expulsés des Etats-Unis, accusés par l’administration Obama d’être des «agents» ayant perturbé l’élection présidentielle. Les diplomates et leurs familles, au total 96 personnes, doivent rejoindre la Russie le 1er janvier par un vol spécial et devront probablement fêter le nouvel an dans l’avion. Vladimir Poutine a décidé en revanche de n’expulser personne et a même invité le personnel diplomatique des Etats-Unis et leurs enfants aux célébrations du Nouvel An du Kremlin.

Source : https://francais.rt.com/international/31588-poutine-2016-annee-difficile-mais-prometteuse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s