Après les présidentielles, manifestations anti-Trump aux Etats-Unis (PHOTOS, VIDEOS)

La victoire inattendue du candidat républicain Donald Trump a suscité des réactions aussi vives que diverses aux Etats-Unis. Des milliers de partisans du parti démocrate défilent déjà dans les rues contre le nouveau président élu.

Des dizaines de grandes villes américaines ont été le théâtre de manifestations violentes en réaction à l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. Dans la nuit du 9 au 10 novembre, des milliers des personnes sont descendus dans les rues de Los Angeles, San Francisco, Oakland, Seattle, Washington DC, Austin, Boston, Chicago et New York en scandant des slogans anti-Trump.

Tirs à Seattle

Si la plupart de ces manifestations se sont déroulées dans le calme, celle de Seattle a été marquée par la violence. La police de Seattle a ouvert une enquête criminelle, des coups de feu ayant été entendus. Le service de sécurité incendie de la ville a en outre indiqué qu’au moins cinq personnes avaient été blessées, dont deux se trouvent dans un état grave.

New York : «Pas notre président»

A New York, des manifestants, réunis au cœur de Manhattan, à Union Square, ont marché jusqu’à la Trump Tower en scandant «Trump, pas notre président !» ou «Va te faire foutre, Trump !»

Dans le quartier de Broadway, était projetée sur un mur une vidéo montrant une photo du candidat républicain sur laquelle était écrit «un homme narcissique», «arnaqueur».

Le sujet de l’avortement était aussi au menu de ces manifestations. Plusieurs femmes criaient «Mon corps, mon choix !» et des hommes leur faisaient écho : «Son corps, son choix !». Aux abords de la Trump Tower, des manifestants ont fait brûler le drapeau américain.

La volonté de construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique pour mettre un terme à l’immigration illégale affichée par Donald Trump lors de sa campagne a aussi été dénoncée par les manifestants : «Tu ne peux pas construire un mur, tes mains sont trop petites !», ont-ils crié, faisant référence à une pique que le candidat à la primaire républicaine Marco Rubio lui avait lancée lors de la campagne.

La police déployée sur place tentait de calmer les protestataires mais, à la vue des forces de l’ordre la foule s’est mise à scander qu’il s’agissait d’une manifestation pacifique. Pacifique ou non, 16 personnes ont été arrêtées.

WASHINGTON, DC : les rues au couleurs démocrates

Le correspondant de RT, Alexander Rubinstein, était à Washington DC pour filmer les manifestants qui avaient décidé de repeindre les rues en bleu. Les murs du Trump International Hotel sont ceux qui ont souffert le plus.

Source : https://francais.rt.com/international/28758-apres-presidentielles-manifestations-anti-trump-etats-unis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s